Rasage : à chaque brosse sa spécificité !

Rasage : à chaque brosse sa spécificité !
blaireau rasage

Un coffret pour un rasage parfait est composé d’un rasoir et de ses lames, d’un savon à raser mais aussi d’une brosse pour faciliter l’étalage de la mousse sur la barbe.

Aujourd’hui, les poils de la brosse sont déclinés en plusieurs matières, dans l’objectif d’assurer le bien-être de chaque homme qui l’utilise. Nous allons repasser ensemble les différents types de brosse et leurs spécificités afin de vous permettre de faire le bon choix 

Aux poils de blaireau, l’original

En fait, la brosse s’appelle carrément blaireau du nom des poils de l’animal qui la composent. C’est en peinture que l’idée d’un blaireau rasage apparaît clairement, confirmée vers la seconde moitié du XVIIIème siècle. C’est donc l’initiative officielle qui remplace de savonner sa barbe à la main avant de passer au rasage de sa barbe.

Les poils de blaireau l’emportent à cause du fait que ceux-ci sont de la meilleure qualité et appréciés de tous. Ils sont réputés pour deux raisons principales : celles de très bien retenir l’eau  et d’être très doux au contact de la crème à raser sur la peau du visage.

Bien évidemment, la qualité du poil varie selon la provenance du poil sur le corps de l’animal. Ainsi, les poils les plus courts et les plus épais sont ceux qui couvrent près de 60% du corps de l’animal, tandis que les poils plus longs et qui sont plus fins sont ceux que l’on retrouve à 25% seulement sur le corps. 

Aux poils de sanglier et de cheval 

Pour la brosse réalisée à partir de poils de sanglier, elle est réputée pour moins retenir l’eau mais fait son petit effet, notamment à cause de sa fermeté : un massage est très apprécié, réalisé à partir de l’étalage de la mousse à raser. Il est même conseillé de l’utiliser avec les savons durs, car la brosse aux poils de sanglier en facilite l’application. 

A coup sûr donc, les blaireaux en poils de sanglier son moins chers et plus accessibles. Notez cependant que vous avez tout à y gagner, car avec le temps le poil de sanglier se séparent progressivement. Cela facilite la rétention d’eau et s’adoucit de plus en plus au toucher.

Quant au blaireau réalisé à partir de crin de cheval, il faut savoir qu’on les retrouve surtout dans les pays musulmans. C’est en effet la seule possibilité vu que le blaireau, à l’original est presqu’inaccessible tandis que celui en sanglier est exclu eu égard de la religion.

Et pourtant, cette brosse n’est pas aussi différente que le blaireau en soie de sanglier. Ils ont en commun la fermeté du poil, associée à une plus grande douceur au fil des usages et peuvent être achetés dans la même gamme de prix. A noter qu’en Occident, la brosse en crin de cheval a déjà été utilisée mais a été retirée à cause d’incidents. 

Pour rappel, il faut savoir que le blaireau, à côté de son rôle pour l’application du savon à barbe et aussi très utile pour un massage de la peau. C’est ici que joue la fermeté du poil qui permet de remplir ce rôle pour le bien-être de la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *