Qu’est-ce que l’aménagement paysager Xeriscape ?

Xeriscaping est une pratique d’aménagement paysager dans laquelle vous remplacez les plantes existantes par des variétés indigènes qui ne nécessitent pas beaucoup d’eau. L’objectif est de créer un paysage durable qui nécessite peu d’irrigation. Il permet de réduire le besoin d’apporter de l’eau dans les zones touchées par la sécheresse.

Beaucoup de gens croient à tort qu’un paysage qui met en œuvre ce processus semble simple et stérile. Cependant, cela ne pouvait pas être plus éloigné de la vérité. Avec des plantes indigènes, vous pouvez créer une zone avec des plantes aussi vertes et esthétiques que celles de n’importe quel autre jardin ou cour.

7 principes de Xeriscaping

Il existe sept principes de xériscaping qui peuvent vous aider à planifier le processus et à vous assurer que vous faites les choses correctement.

1. Planifier et concevoir de manière appropriée

La première étape – et l’une des plus importantes – est le processus de planification et de conception. Cela implique d’analyser la zone, de cartographier le paysage pour déterminer où se trouve l’ombre ou l’exposition au soleil et de former un plan concret pour la mise en œuvre du processus.

2. Améliorer le sol

Le deuxième principe du xéropaysage consiste à analyser et à améliorer le sol. Le type de sol de votre jardin affecte les plantes parmi lesquelles vous pouvez choisir. Vous devriez faire analyser le sol pour les nutriments et l’équilibre du pH afin de déterminer s’il est acide ou alcalin. Le sol peut ensuite être amendé pour améliorer la percolation de l’eau. Vous pouvez également ajouter du compost pour l’aider à retenir les nutriments.

3. Choisissez les bonnes plantes

Une fois que vous avez le sol et que vous avez bien planifié la zone, vous devez choisir des plantes qui ont peu de besoins en eau. Il existe de nombreuses plantes locales qui fonctionnent très bien ; vous n’avez pas forcément besoin de plantes exotiques ou désertiques.

Vous devez également réfléchir à la façon dont vous regroupez les plantes et à l’endroit où vous les placerez dans la zone. Certaines plantes peuvent nécessiter plus de soleil que d’autres, ce qui affecte l’endroit où vous les mettez. L’altitude joue également un rôle essentiel car elle détermine la quantité d’eau que reçoit chaque plante. Mettez les plantes qui ont besoin de plus d’eau à une altitude inférieure et les plantes qui n’en nécessitent pas autant à une altitude plus élevée.

4. Utilisez des plantes à gazon pratiques

Xeriscaping ne rend pas un paysage stérile. Vous pouvez toujours avoir du gazon, mais vous voulez juste vous assurer d’en utiliser une quantité adéquate. Il s’agit de trouver un équilibre. Vous n’avez pas besoin de vous débarrasser de toute l’herbe, mais vous n’en voulez pas non plus trop.

Certains types de gazon fonctionnent beaucoup mieux que d’autres. Par exemple, le trèfle est assez tolérant aux sécheresses, reste vert, améliore le sol et a rarement besoin d’engrais.

5. Arrosez judicieusement

Même si l’ensemble du processus de xériscaping implique de réduire la quantité d’eau dont un paysage a besoin, toutes les plantes ont encore besoin d’un peu d’eau. Idéalement, vous devriez rechercher exactement la quantité d’eau dont chaque plante a besoin afin de ne pas en faire trop ou pas assez. Vous pouvez également savoir quand une plante a besoin d’eau en regardant les feuilles et en observant la couleur. S’ils ont l’air de jaunir ou de brunir, ils ont immédiatement besoin d’eau.

Lorsque vous arrosez les plantes, assurez-vous de le faire le plus près possible du sol. L’objectif est d’arroser en profondeur afin qu’il atteigne les racines des plantes et les aide à conserver l’eau pendant les périodes de sécheresse.

6. Paillage

Le paillis empêche l’eau de s’évaporer, réduit les mauvaises herbes et améliore l’apparence visuelle. Il existe deux types de paillis que vous pouvez utiliser : la matière organique et la matière rocheuse. Les matières organiques comme le paillis d’écorce se décomposent et amélioreront la qualité du sol en lui fournissant des nutriments. Cependant, cela signifie que vous devez le remplacer régulièrement. Le matériau rocheux – également appelé matériau inorganique – ne se décompose pas, il n’a donc pas besoin d’être remplacé. Les matériaux inorganiques comme le gravier permettent à l’eau de s’écouler à travers, offrant un drainage décent.

7. Effectuer un entretien approprié

Même si les chantiers xeriscape nécessitent peu d’entretien, vous ne pouvez pas les ignorer complètement. Vous voudrez faire un entretien de routine pour que tout reste dans un état décent. Cela implique des tâches comme enlever les mauvaises herbes pour les empêcher de voler l’humidité, couper l’herbe (mais pas trop courte !) et ajouter un peu d’engrais.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *