Comment détecter une fuite d’eau au plafond ?

Comment détecter une fuite d’eau au plafond ?

Les fuites d’eau au plafond ne sont pas rares et sont généralement à l’origine d’une perte d’étanchéité, d’une mauvaise structure de terrasse d’une toiture fuyarde ou d’une infiltration d’eau de pluie par le toit.

Ces sinistres doivent être traités le plus vite possible car les dégâts peuvent être désastreux sur le bâtiment mais aussi sur ses fondements. Que vous soyez particulier ou professionnel, vous devrez identifier l’origine de la fuite d’eau afin de limiter les dommages. Une infiltration d’eau au niveau du plafond requiert l’intervention immédiate d’un professionnel pour la mise en place d’une recherche de fuite d’eau non destructive.

Comment réagir en cas de fuite d’eau au plafond ?

Vous remarquez l’apparition des traces d’humidité dans votre plafond ? il est probable que le voisin du dessus rencontre une fuite dans sa salle de bain suite à une canalisation percée ou à une évacuation de lave-linge mal réglé. Dans ce cas c’est à vous qui l’avertissez en découvrant des gouttelettes d’eau ou des traces dans votre salon. Agissez rapidement car un dégât des eaux peut prendre vite d’énormes proportions !

Commencez tout d’abord par fermer l’électricité si votre maison est déjà inondée par l’eau. Ensuite, placez des bassines sous la fuite puis épongez l’eau qui s’est déjà envahi votre pièce. Pensez à couvrir votre sol avec des serpillères et torchons. Ne touchez à rien d’autre ! allez vite voir votre voisin pour le prévenir sur le sinistre. Si le dégât des eaux provient du logement de votre voisin, vous devrez remplir ensemble un constat amiable et envoyer ensuite une copie à chaque assureur.

Sachez que la déclaration du sinistre auprès de l’assurance habitation doit être faite dans un délai de cinq jours à partir de la découverte des premiers signes. Vous pouvez le faire par téléphone, en ligne ou via une application mobile. Cela vous fera gagner du temps et vous facilitera les procédures d’indemnisation. Mais une recherche de fuite d’eau 92 doit être effectuer le plus vite possible afin de déterminer qui revient la prise en charge du sinistre ainsi que les frais engagés pour le réparer.

Quels sont les moyens pour détecter une fuite d’eau au plafond ?

Les spécialistes et les professionnels de la plomberie utilisent un certain nombre d’équipements et de techniques permettant de détecter l’origine d’une fuite d’eau au plafond. En effet, avec le progrès technologique, il existe aujourd’hui des méthodes de recherches permettant de détecter avec précision toute sorte de fuite présente dans une canalisation au-dessus de la structure du plafond.

Ces moyens de détection ne requièrent ni la destruction du faux plafond ni l’altération immédiate de la canalisation. Ils sont donc particulièrement efficaces pour rechercher une fuite d’eau sans générer de coût supplémentaire à votre charge.

L’écoute électro-acoustique : à l’aide d’un dispositif d’écoute composé d’un micro amplifié, de deux capteur et d’un casque adapté, le professionnel pourra identifier une fuite d’eau la différence d’intensité sonore provoquée par les pertes d’eau dans la canalisation.

Le gaz traceur : il est plus léger que l’air et peut être injecté sous pression dans la canalisation à inspecter. Ce gaz traceur traverser tout le circuit, s’échappera et remontera à la surface, en cas de problème d’étanchéité. Cela permet donc à l’expert de détecter avec précision l’origine de la fuite dans votre plafond.

La recherche thermique : à l’aide d’une caméra dotée d’un objectif infrarouge et d’un écran relié à l’appareil, il est possible de déterminer les variations de températures à différents endroits d’une canalisation et repérer ainsi la source d’une fuite d’eau.

L’inspection vidéo : elle consiste à insérer une caméra endoscopique dans une installation de plomberie. Cet appareil permet d’identifier les éventuelles fissures sur une conduite d’eau et de vérifier aussi l’état général de votre canalisation.