Quels sites visiter lors des safaris en Namibie ?

Categories VoyagePosted on
safaris en Namibie

Il existe plusieurs sites permettant de voir les espèces animales de la Namibie. SkeletonCoast en fait partie. Il se situe sur le large de la côte Atlantique. Aussi, la partie nord-ouest de ce pays abrite divers éléments fauniques à ne pas rater. Elle se distingue d’autres régions par la présence du parc Damaraland. Enfin, les voyageurs pourront se rendre à la bande de Caprivi pour découvrir la grande biodiversité de l’Afrique.

Se rendre à SkeletonCoast

Le skeletonCoast permet aux voyageurs de découvrir des animaux maritimes. Le plus connu est le phoque à fourrure du Cap Cross. Cette espèce constitue une des meilleures attractions touristiques de cette partie littorale namibienne. Elle est abondamment présente dans cette région avec une population de 80 000 à 100 000 individus. Ces derniers offrent de beaux spectacles aux visiteurs et se laissent voir durant une croisière. D’autres activités y sont proposées pour mieux observer les éléments fauniques de Skeleton. Elles peuvent, par exemple, se focaliser sur le surf, le parachute et la plongée.Ces sports conduisent, en sus, à la rencontre des chacals et des hyènes. En outre, les eaux de cette réserve aquatique regorgent de bons nutriments. De ce fait, des poissons y viennent, entre autres les merlus et les pilchards. Les dauphins de Heaviside peuvent également s’y trouver. Ils sont endémiques.

S’aventurer dans le nord-ouest de la Namibie

Les voyageurs auront aussi le choix de s’aventurer dans la partie nord-ouest pour immortaliser leurs safaris en Namibie. Ils y verront une grande biodiversité de la faune. Celle-ci se dénomme « Kaokoveld » dans cette région. Elle se compose d’une population de rhinocéros noirs et d’éléphants du désert. Cette contrée dévoilera également aux touristes son état typiquement sauvage. Elle abrite des animaux constituant les principaux facteurs d’attraction de ce site qui se trouve dans le parc de Damaraland. Ces êtres vivants s’adaptent facilement à l’environnement de cet endroit. Ce dernier offre des feuilles, des fleurs, de bulbes, des tubercules, des racines et des herbes nourrissant les espèces fauniques. Celles-ci se présentent comme une surprise pour les vacanciers. Elles ne boivent que tous les trois ou quatre jours et, en effet, vivent sans aucun problème avec la sécheresse. Plus d’informations sur ces éléments découverts s’obtiendront avec des guides locaux qui connaissent parfaitement le lieu.

Visiter la bande de Caprivi

La bande de Caprivioffrira aux voyageurs une occasion de faire une aventure dans des endroits verdoyants. Elle abrite des rivières n’ayant jamais été ni inondées ni taries. Ces conditions naturelles sont favorables à une population faunique. Celle-ci y est très diversifiée. Elle est constituée de buffle, d’impala, d’hippotrague, de redlechwe, de puko et de tsessebe. De plus, en se rendant dans ce site, les touristes auront la chance de croiser des hippopotames et des crocodiles du Nil. Ces derniers sont très rares en Afrique et ne peuvent se trouver qu’à la bande de Caprivi. Ils sont donc une découverte précieuse pendant un séjour en Namibie.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *