Comment détecter une infiltration d’eau dans un mur?

Categories maisonPosted on
Comment détecter une infiltration d'eau dans un mur

Les infiltrations d’eau sont, avec la pression hydrostatique, les remontées capillaires, une mauvaise ventilation et les causes accidentelles, l’une des causes principales d’humidité à l’intérieur des maisons.

Les causes d’une infiltration d’eau dans un mur

Les causes d’une infiltration d’eau dans un mur

Une infiltration d’eau provient parfois des eaux pluviales s’infiltrant dans la toiture ou le long des murs, d’une fuite d’eau dans l’étage supérieur…

  • Une infiltration du toit peut provenir d’une cheminée mal entretenue, d’un défaut de couverture ou d’une fenêtre de toit mal posée…
  • Il est possible également que l’eau s’infiltre par les murs via des points stagnants comme des gouttières bouchées, des matériaux trop poreux provoquant ruissellements, humidité et détérioration ou aussi via des fissures.
  • Une infiltration d’eau peut avoir comme origine des défauts d’étanchéités, des canalisations ou des joints abîmés… Ce type de fuite peut venir de l’intérieur que de l’extérieur.
  • Les remontées capillaires proviennent de l’eau du sol. Elles remontent par les fondations de l’habitat et infiltrent les murs.

Détecter une infiltration d’eau dans un mur

La thermographie pour détecter une infiltration d’eau dans un mur

En cas d’infiltration d’eau, il faut contacter un plombier Nice pour la réalisation d’un diagnostic et donc déterminer avec précision la raison de l’infiltration. Il y a plusieurs techniques permettant la réalisation de cette opération:

  • Gaz traceur: Le gaz traceur est très efficace pour la détection des petites fuites dans des environnements où les autres techniques ne peuvent pas être utilisées. Il suffit d’injecter un mélange d’azote et d’hydrogène dans les canalisations et de repérer où celui-ci s’échappe par un appareil de mesure adéquat.
  • La thermographie: Pour établir l’origine de l’infiltration, la thermographie utilise les ondes infrarouges. Le spécialiste pointe une caméra thermique sur le mur suspect et les zones à forte concentration d’eau s’affichent sur l’écran d’une manière directe. Cette technique permet de faire la différence entre l’humidité et les infiltrations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *